Did you know we have an international section? Click here to read our news in your english!
X

Accedi

Esteri

Togo, riunione con esperti tedeschi per definire i settori prioritari del Piano di sviluppo nazionale

fonte: AGV - Agenzia Giornalistica il Velino/Faapa
di cos

Esperti tedeschi e togolesi sono in trattative a Lomé per definire i settori prioritari per l’attuazione del Piano di sviluppo nazionale (PSN) 2018-2022. Questa riunione fa parte dei negoziati intergovernativi sulla cooperazione tedesco-togolese. I punti di negoziazione tra i due partner riguardano settori prioritari quali lo sviluppo rurale e l’agricoltura, lo sviluppo economico sostenibile, la formazione professionale e l’occupazione dei giovani.


L’apertura della riunione è stata presieduta dal ministro della pianificazione, dello sviluppo e della cooperazione, Ayawovi Demba Tignokpa.
Il Ministro Tignokpa, a nome del governo, ha espresso la sua gratitudine alla delegazione tedesca, alla quale ha presentato brevemente il Piano di sviluppo nazionale (PSN). Il Togo vuole diventare un polo logistico di eccellenza e un centro d’affari leader nella sub-regione. Questo programma, ha detto il Ministro, comprende lo sviluppo dei centri di trasformazione agricola, delle industrie manifatturiere ed estrattive. Mira inoltre a consolidare lo sviluppo sociale e a rafforzare i meccanismi di inclusione.


Il diplomatico tedesco hanno espresso la volontà del loro paese di sostenere il Togo nell’attuazione del suo piano di sviluppo nazionale. Tuttavia, hanno condizionato questo sostegno allo svolgimento di elezioni locali.



Les experts allemands et togolais sont en négociation les 12 et 13 mars à Lomé, pour définir les domaines prioritaires pour la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) 2018-2022.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des négociations intergouvernementales de coopération germano-togolaise. Les points de négociation entre les deux partenaires portent sur les domaines prioritaires comme le développement rural et l’agriculture, le développement économique durable, la formation professionnelle et l’employabilité des jeunes. A cela s’ajoutent la bonne gouvernance, la décentralisation, la santé et l’énergie.
L’ouverture des travaux a été présidée par la ministre de la Planification, du Développement et de la Coopération, Mme Ayawovi Demba Tignokpa. Celle-ci avait à ses côtés l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Christoph Sander le chef de la délégation allemande, Mme Pickel Birgit.


La ministre Tignokpa a, au nom du gouvernement, exprimé sa reconnaissance à la délégation allemande à laquelle elle a succinctement présenté le Plan National de Développement (PND). Pour l’oratrice, le PND entend faire du Togo un hub logistique d’excellence et un centre d’affaire de premier plan dans la sous-région. Ce programme, a précisé la ministre, prévoit entre autres le développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et des industries extractives. Il se propose aussi de consolider le développement social et de renforcer des mécanismes d’inclusion.


Le diplomate allemand et Mme Pickel ont manifesté la volonté de leur pays à accompagner le Togo dans la mise en œuvre de son PND. Cependant, ils ont conditionné ce soutien par la tenue des élections locales.


En prélude à ces négociations, Mme Pickel a effectué une tournée à l’intérieur du pays au cours de laquelle elle a visité le poste de transformation électrique de Dévié dans le Zio, l’Institut de Formation Agricole (INFA) de Tové dans le Kloto où elle s’est rendue dans un champ de production de cacao bio. Mme Pickel a également échangé avec le préfet de Kloto et le président de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé.