Did you know we have an international section? Click here to read our news in your english!
X

Accedi

Esteri, Costa d'Avorio

Al via seminario di formazione sulle procedure legislative e l’etica parlamentare

Obiettivo è rendere operativi ed efficaci i senatori nell'ambito delle loro funzioni parlamentari
fonte: AGV - Agenzia Giornalistica il Velino/FAAPA
di AGV - Agenzia Giornalistica il Velino/FAAPA

È cominciato in queste ore il seminario di capacity building per i senatori della Costa d’Avorio ad Abidjan rigaurdante le procedure legislative e l’etica della funzione parlamentare. Lo scopo di questa riunione, che si concluderà venerdì, è di spiegare ai partecipanti la procedura parlamentare, l’organizzazione dei lavori in commissione, in seduta plenaria e ricordare ai partecipanti le regole etiche relative alla loro posizione di senatori. Aprendo la prima sessione, il Presidente del Senato Jeannot Ahoussou-Kouadio ha ribadito il desiderio che la sua istituzione si inserisca in una visione lungimirante e che sia il luogo dove abbondano le idee costruttive attraverso l’organizzazione di grandi conferenze tematiche, guidate da leader nazionali e internazionali del settore culturale, economico, scientifico, strategico e politico. “È in questo contesto che si svolge questo seminario di primo capacity building, i cui due moduli principali sono le procedure legislative e l’etica della funzione parlamentare”, ha detto il presidente del Senato ivoriano. In termini di obiettivi, ha osservato Ahoussou, questo seminario è fondamentalmente volto a rendere operativi ed efficaci i senatori della prima legislatura, nell’ambito delle loro funzioni parlamentari. “I nostri concittadini si aspettano da noi, probità e trasparenza nella conduzione degli affari pubblici e un atteggiamento irreprensibile nei confronti della disciplina, dell’etica e del buon costume. Gli onori dell’ufficio non devono farci perdere di vista i nostri doveri civici e la nostra responsabilità di dare ovunque una buona immagine di noi stessi e dell’istituzione a cui apparteniamo”, ha insistito il Presidente del Senato.

Un séminaire de renforcement des capacités des sénateurs en Côte d’Ivoire a débuté, mardi, à Abidjan sur les procédures législatives et la déontologie de la fonction parlementaire.Cette rencontre, qui prendra fin vendredi, a pour but d’expliquer aux participants, la procédure parlementaire, l’organisation des travaux en commission, en session plénière et rappeler aux participants les règles de déontologie liées à leur fonction de sénateur.Ouvrant cette formation, le président du Sénat Jeannot Ahoussou-Kouadio a réitéré la volonté de voir son institution s’inscrire dans une vision prospective et qu’il soit le lieu du foisonnement d’idées constructives à travers l’organisation des grandes conférences thématiques, animées par des sommités nationales et internationales de la sphère culturelle, économique, scientifique, stratégiques, politique…Selon lui, au regard de l’ambition du Sénat de doter le pays de lois de qualité et à fort impact socio-économique, il est indispensable que préalablement, ses acteurs maitrisent tous les rouages du fonctionnement.« C’est dans ce cadre que se situe ce premier séminaire de renforcement des capacités dont les deux modules principaux sont les procédures législatives et la déontologie de la fonction parlementaire», a précisé le premier responsable du Sénat ivoirien.

En terme d’objectif, a relevé M. Ahoussou, ce séminaire vise fondamentalement à rendre opérationnel et efficace les sénateurs de la première législature, dans le cadre leurs fonctions parlementaires.A l’en croire, il y a toute une procédure à connaitre, des méthodes de travail et une connaissance des missions assignées aux différents organes du Sénat. Aussi a-t-il attiré l’attention à ceux qui ont une expérience parlementaire de l’importance de la formation car l’évolution du système parlementaire du monocaméralisme au bicaméralisme a induit des modifications dans la procédure législative. «Nos concitoyens attendent de nous, probité et transparence, dans la conduite des affaires publiques et attitude irréprochable en matière de discipline, d’éthique et de bonne mœurs. Les honneurs de la fonction ne devraient pas nous faire perdre de vue, nos devoirs citoyens et notre responsabilité à donner partout, une bonne image de nous-mêmes et de l’institution à laquelle nous appartenons », a insisté le président de Sénat. Ahoussou a promis que des sessions de formation suivront relativement aux grandes thématiques d’actualité et à d’autres facettes de la mission parlementaire. Le séminaire se déroule en séance plénière sous forme d’exposés avec présentations Powerpoint et sont suivis d’échanges. Cette approche participative permet de renforcer de manière significative les capacités des participants.

Notizie correlate